Gaia Inspire/Philosophie

Merci John !


J’adore cette réplique de John Lennon faite à son professeur. Cela exprime merveilleusement bien  le vieil adage populaire « la vérité vient de la bouche des enfants ». Espérons grandement que la belle période de transformation qui est en cours saura être attentive de plus en plus aux propos, points de vue des enfants, qui ont beaucoup de choses à apprendre aux adultes. Alors bien sur les parents écoutent leurs enfants mais à condition toutefois que ces derniers se conforment aux dogmes établis par la société. Par exemple on apprendra à l’école que le lion mange la gazelle, cela fait partie de la « loi de l’évolution » et si l’enfant demande pourquoi est ce ainsi alors on répondra « mais parce que c’est le plus fort l’emporte, c’est comme ça » (il ne faudrait surtout pas remettre le dogme de Darwin).

De plus une fois adulte ou devenu « grand » nous occultons cette petite voix , cet enfant intérieur qui sait d’instinct ce qui est bon ou non pour nous. On oublie trop souvent cette joie indescriptible que l’on a ressenti lorsque nous découvrions nos cadeaux à Noël ou lors de notre anniversaire. Malheureusement tout semble avoir été mis en œuvre dans notre civilisation occidentale pour nous déconnecter de cette sensibilité pleine de fraîcheur et de bon sens. Oh bien sur les enfants sont intéressants, particulièrement en tant que « marché », des efforts colossaux sont mis en œuvre, pour que dés votre plus jeune age vous ayez envie d’une console Nitendo… Ce n’est pas pour rien que des milliards sont dépensés annuellement en publicité.

La pression sociale est telle qu’ un adulte qui réalise ses rêves d’enfants passe pour un hurluberlu, un idéaliste ou encore un malade. Mais il y a pire encore dans cette volonté de déconnecter les humains de leur enfant intérieur. Cela permet de rendre malléable n’importe quel individu beaucoup plus réceptif  aux messages publicitaires, aux émissions de télé insipides glorifiant les stars et vous rappelant sans cesse votre triste condition (trop grosse, trop vieux, pas assez riche…).

L’état d’être du bonheur implique une forme de révolution intérieure, le type de démarche qui vous fait prendre beaucoup de distance par rapport à notre société de consommation. Privilégier l’être par rapport à l’avoir, devient une démarche totalement subversive pour notre société. Cela induit également de très bien se connaître et d’être à l’écoute de son ressenti et de nos véritables besoins. Ainsi on devient moins réceptif au chant des sirènes de la consommation et beaucoup plus attentif aux murmures de notre âme; nous permettant ainsi de réaligner le cœur et l’esprit pour trouver l’équilibre parfait. John Lennon le savait instinctivement comme tout être humain probablement, le défi étant de se laisser guider avec le temps par cette petite voix de notre enfant intérieur. Cela a permis à des artistes de laisser une œuvre inspirante et magistrale, mieux encore, ils nous ont montré la voie, merci à toi John.

Publicités

Une réflexion sur “Merci John !

  1. figure toi que j’ai rencontré un chercheur français à Metz, en psychologie qui travaille sur l’apprentissage et qui s’intéresse aux écoles krishnamurti…un sujet que je vais traité à la rentrée ! bravo pour cet article, qui me conforte toujours plus dans mes choix !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s