Presse

La-Bas, si ils y sont

montage la bas québec1spireEnfin un magazine indépendant dédié à l’humanitaire et au développement !  La démarche de ce bimestriel intitulé La bas est unique, alors raison de plus pour la souligner et l’encourager. Le contenu traite d’ humanitaire oui, mais encore…

Un magazine d’actualité avant tout

Destiné au grand public, La bas traite de l’actualité dans un domaine qui en manquait cruellement à savoir celui de la solidarité internationale. Ce magazine est rédigé dans sa grande majorité  par des journalistes professionnels. Cela induit qu’il n’y a pas d’appel à des contributions volontaires des ONG ou des organismes impliqués dans l’aide au développement, cette façon de faire permet de préserver une ligne éditoriale claire en toute indépendance. Autrement dit le contenu n’est pas alimenté par les ONG elle même, ce qui permet une prise de distance en évitant de prêcher pour telle ou telle chapelle.

Focus sur le sud

La bas s’intéresse à tout ce qui touche l’humanitaire et l’aide au développement à destination des pays du Sud. Ce mag permet de faire écho des différents et multiples engagements qui s’opèrent sous des formes variées dans les pays du Sud. En effet ces engagements peuvent être ponctuels ou encore sur le long terme, à tous les ages et en tous lieux sans compter la multiplicité des acteurs intervenant sur place (ONG, entreprises, institutions etc).

La solidarité internationale, cette mal aimée

Pourtant essentielle au rapprochement des peuples mais aussi complétement nécessaire pour faciliter la collaboration entre pays. On ne peut que constater le peu de moyen mis en œuvre par les gouvernements en général. Au Québec l’enveloppe budgétaire dédiée à la coopération internationale est une des moins élevée (si ce n’est la moins élevée des ministères). Histoire d’en rajouter une couche le gouvernement d’Ottawa  préfère subventionner de plus en plus généreusement les ONG religieuses, et en particulier celles qui ont pour mission de répandre la foi, au détriment de toutes les autres… No comment ! À lire sur le sujet cet article d’Agnès Gruda du 14 janvier paru dans La presse

Au  menu du numéro de janvier février

« Quand les bidonvilles prendront le pouvoir » c’est le titre du dossier du numéro de Janvier Février 2013. Vous trouverez également un article sur Pierre Rabhi ce « Sage activiste, mais également des sujets sur les mercenaires de l’aide, la palestine, la naissance d’une nouvelle nation à savoir la République du Soudan du Sud avec de magnifiques photos pour illustrer le propos. A noter également la présence du cahier pro particulièrement instructif qui contient des informations pratiques comme les alertes du mois avec les conseils aux voyageurs qui vous indiquent les dernières évolutions sécuritaires et sanitaires des pays dangereux ou sensibles…

Point de vue

J’aime l’esprit du mag avec sa vision constructive, antimiserabiliste, incluant des zooms sur les solutions mises en œuvre. Ce type de média manquait terriblement dans le domaine de l’humanitaire, mais aussi dans la francophonie. De plus il y a autant le fond que la forme, la maquette est réussie et les photos sont belles, comme quoi on peut faire dans l’esthétique tout en étant consistant. Toutes ces qualités méritent d’encourager la démarche en achetant La bas, d’autant plus que le magazine vit des abonnements et des ventes. Malheureusement La bas n’est pas (encore?) distribué au Québec, toutefois il est possible de s’abonner et de recevoir au choix la version électronique du magazine ou le mag papier. Tous mes vœux de succès à cet artisan du changement et à ces éveilleurs de conscience.

Pour découvrir le site de La bas c’est ICI, pour s’abonner ou commander ça se passe . Le magazine est vendu au prix de 4,90 Euros (6,32 dollars canadiens environ)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s