Gaia Inspire/psychologie

En avoir ou pas…

La question n’est pas tant de savoir si en avoir se situe ou non « dans le pantalon » mais plutôt de la manière dont celui ci s’exprime. Selon le wikitionnaire le courage c’est la Caractéristique d’un être vivant qui lui permet de vaincre sa peur, lui fait supporter la souffrance, braver le danger, entreprendre des choses difficiles ou hardies. Personnellement j’aime bien la définition de Platon pour lequel le courage est « la connaissance de ce qui est à craindre et de ce qui est à oser ». Il y a dans l’expression du courage, l’affirmation de notre propre être et de notre conscience d’humain quelques soient les conventions de notre époque, culture ou encore de notre société. Il est absolument délectable de constater que malgré le grand sommeil ambiant, l’hypnotisation des foules et le formatage des âmes (grands médias, finance, religion), des humains osent s’insurger, dénoncer et agir malgré les représailles d’un système globalisé qui n’accepte que les moutons.

Le courage en politique

S’il y a un domaine ou le courage est de nos jours totalement absent c’est bien celui de la politique. Que se soit en Europe, en Amérique du Nord, en Asie on assiste à la mise en œuvre d’une même mécanique quelques soient les partis en place. On se demande à quoi servent ces derniers puisque les dogmes en application sont ceux de la domination des marchés, du dictat des agences de notation et du sacro saint remboursement de la dette. On pourrait parler  aussi de l’ingerance militaire et des interventions armées qui semblent être faite d’un commun accord sans qu’une voix dissidente puisse s’exprimer. Pourtant le député belge Laurent Louis a décidé de l’ouvrir, d’exprimer ses coups de gueules salutaires ce qui donne à l’intéressé une humanité qui semble totalement absente de ses congénères politiques. Dans son intervention il s’agit de l’intervention française au Mali.

Je vous invite à découvrir la chaine Youtube de Laurent Louis

Le courage de l’informaticien

Edward Snowden: qui n’a pas entendu parler de ce jeune informaticien qui risque sa vie pour avoir révélé le scandaleux programme PRISM ? Ce dernier mis en place par le gouvernement américain peut lire enregistrer tous nos mails, messages Skype, ainsi que nos publications Facebook et appels téléphoniques, et cela depuis des années. Ancien employé de la CIA et de la NSA  Edward Snowden a rendu public, par l’intermédiaire des médias, de nombreuses informations secrètes, concernant notamment le système d’écoute sur internet PRISM5,6 du gouvernement américain. Depuis cette révélation cet informaticien s’est exhilé à Hong Kong depuis le 20 mai 2013.

Cette affaire n’est pas sans rappeler celle du militaire Bradley Manning Analyste militaire de l’armée américaine qui est accusé d’avoir transmis à Wikileaks plusieurss documents militaires classés secret défense. Considéré par certains comme un criminel, d’autres, comme un « lanceur d’alerte ». À ce jour Bradley Manning est toujours en détention préventive, et il encourt la prison à perpétuité . Sa motivation est de dénoncer le « porno guerrier » des guerres américaines et  provoquer un débat public sur les guerres en Irak et Afghanistan car selon lui les US agissaient mal et à l’insu de tous.

Dans les deux cas ces jeunes hommes risquent gros. Alors qu’ils pourraient continuer de vivre une vie confortable avec leur compagne et à l’abri du besoin ils ont choisi d’aller à contre courant du système pour dénoncer l’inacceptable. Une histoire de conscience qui défie les « lois » de la connerie humaine. Il y aurait également de quoi raconter sur Julian Assange dont l’histoire est toute aussi dramatique qu’inspirante…

Découvrez les 2 émissions de La bas si j’y suis consacrée  à Julian Assange (qui évoque la cas de Bradley Manning) à l’occasion de la sortie du livre : Menaces sur nos libertés »

Le courage au féminin

J’aurai tendance à croire qu le courage se manifeste encore plus souvent chez les femmes. La raison vient du fait que les sociétés leur impose de nombreux miracles au quotidien qui passent souvent inaperçus. En d’être élégante, bienveillante au quotidien, soucieuse du bien être de leur mari et performante au travail sans oublier d’être à la mode avec le dernier maquillage en vogue. Mais ce qui est le plus stupéfiant dans l’histoire ces que celles ci embarquent bien souvent sans se poser de question. Toutefois des femmes disent non aux dictats du monde professionnel des traditions familiales, ou des dogmes religieux. La vidéo montre deux exemples de courage au féminin avec d’un coté Lilou Macé qui a décidé de donner vie à ses rêves suite à un licenciement. Ce dernier lui a donné l’élan de parcourir le monde pour interviewer des personnalités du monde la spiritualité, de la science… De l’autre coté nous avons Naima Bensougou qui a su faire preuve de courage pour briser les carcans imposés à la femme marocaine (mari, famille, religion, culture). Le tout est expliqué avec humour, détachement. bref un bel exemple à suivre pour les femmes qui vivent la même chose.

Le parcours de ces deux femmes est exemplaire, magnifique même. De plus la beauté féminine s’exprime autant dans ce qu’elles sont, que dans ce qu’elles font.  Il y a une cohérence parfaite entre l’intérieur et l’extérieur. Il serait même possible de faire une encyclopédie du courage au féminin tellement il y a de domaines dans lesquels il a pu s’exprimer à travers les ages.

Enfin je voudrais rendre hommage parler du parcours de cette femme Fabienne Domini qui a décidé de partager dans son blog son combat contre le cancer, sans exhibitionnisme avec sincérité et sensibilité. Le hasard m’a mis en relation puisque Mme Domini a tout simplement témoigné de son appréciation d’un post sur Québec1spire. Par curiosité je suis allé sur son blogue « la vie en face » et son histoire m’a touché. Je vous invite à découvrir le blog de Fabienne. Cela fait d’autant plus echo à une personne très proche et précieuse dans mon entourage qui a su lutter avec un courage exemplaire jusqu’au bout contre un cancer foudroyant; quand je pense qu’elle remontait le moral de ses visiteurs à l’hôpital qui étaient censés lui apporter un peu de réconfort, c’est vous dire…

Le courage d’être tout simplement

Malheur à celle ou celui qui ne correspond pas aux standards de la beauté occidentale, déjà pour une personne normalement constituée ce n’est pas évident. Mais qu’en est il pour celle qui est handicapée physique ?  Certaines de ces personnes sont capables de repousser leurs limites qui dépassent l’entendement. Cela me rappelle ma tante Marcelle qui après un grave accident a perdu l’usage de ses membres, ses doigts étaient complétement tordus, sans compter une impossibilité de marcher. Au bout de plusieurs années avec une détermination de fer ma tante a pu réussir à nouveau de marcher avec des cannes (et à quel prix). Mieux encore malgré ces mains difformes et ces doigts tordus elle était capable de faire d’immenses canevas, de la broderie…  Dans le même esprit visionnez la vidéo ci dessous de Nick Vujicic l’homme sans bras ni jambes qui nous donne une merveilleuse leçon de courage.

Conclusion : Il existe bon nombre d’exemples de courage aux quatre coins du monde, je pourrai rallonger la liste à l’infini. Avant de commencer ce post je me suis dit que le courage était une denrée de plus en plus rare mais à bien y regarder il est bien présent dans toutes les sphères de la société, autant chez les femmes les hommes, les enfants ce n’est ni une question d’age, de status social, de normes physiques et encore moins de sexe. Rien que le fait d’en prendre conscience vous donne une bonne bouffée d’oxygène et rend la vie encore plus inspirante. Un grand merci à toutes les personnes citées ci dessus pour leur façon d’être.

Publicités

Une réflexion sur “En avoir ou pas…

  1. Je suis évidemment touchée d’être citée dans votre article… Je vous remercie. Et j’espère tut aussi évidemment que cela donnera l’envie de venir me lire sur mon blog.
    Mais je m’en retrouve face à un double problème qui a son importance.
    Tout d’abord, vis-à-vis du courage. C’est quoi le courage ?
    Vaste sujet qui, a priori, rassemble. Qui penserait qu’il n’est pas noble d’avoir du courage ? Oui, mais, qui, quand, et surtout comment ?
    J’aimerais faire court mais je crains que ce soit justement là où le bats blesse… le manque de nuance. Et où le danger nous guette pour ce qui concerne mon deuxième problème : celui d’être associée à une action de Monsieur Louis, qui, par ailleurs, est un de mes compatriotes. Mais chaque chose en son temps et revenons à ce qu’est le courage pour moi, aujourd’hui. Il me semble que, finalement, ma seule légitimité à parler du courage se situe par là.
    En tant que femme de 56 ans, mère célibataire (d’un jeune de de 20 ans), vivant une récidive de cancer depuis le mois d’août dernier, il me faut un certain courage, c’est vrai.
    Celui de regarder en face une terrible réalité mais par laquelle nous passerons tous, tôt ou tard ET, d’ici là, vivre une vie qui vaille la peine malgré le traitement, malgré les effets secondaires, malgré l’anxiété, malgré les imprévus, malgré tant de changements sur tant de plans (dont le matériel, au quotidien, n’est pas le moins angoissant), malgré l’hypersensibilité dans un univers urbain qui s’associe, de plus en plus, à une jungle inquiétante,…
    Il me faut le courage de me mettre debout et devenir sujet d’une vie qui m’échappe. Le refus du repli sur soi et le courage de transformer l’angoisse en ouverture (en créativité ?), d’aller vers plus de douceur et d’amour, voilà une éthique qui me guide. Même si, certains jours, il me faut accepter que je ne peux que me reposer. Et que, des fois, je dois me battre contre un entourage qui me voudrait plus combative selon leurs critères. Etre en paix avec ça…
    Je pense rejoindre le vécu de beaucoup de personnes vivant une grosse (ou petite finalement) épreuve et réalisant que notre monde n’est pas tendre.
    J’admire les gens qui ont le courage de dénoncer quand il y a une cohérence entre le fond, la forme, les valeurs qu’ils véhiculent et leur vie. Je pense à un certain Stéphane Hessel, pour ne citer que lui… ce qui me permet d’arriver à Monsieur Louis. Le fait de s’opposer à la guerre au Mali n’est évidemment pas une mauvaise chose, que du contraire. Mais Monsieur Louis est connu pour des idées de droite, voire d’extrême droite, en Belgique. Il s’est illustré par des propos racistes, des pratiques d’harcèlement dans son entourage et a utilisé une méthode très douteuse d’exhibition de photos d’autopsie d’enfants, ne tenant absolument pas compte des effets que ses interventions pouvaient avoir sur les personnes concernées. La publicité accordée à ses paroles et gestes a souvent pour conséquence d’attiser un climat n’élevant ni le débat, ni l’humain.
    Et je me demande souvent, ces derniers temps, s’il n’est pas urgent plus que tout, d’avoir le courage de créer au quotidien un climat de respect.
    Mais si je m’embarque dans la notion de respect, on est encore moins sorti d’affaire qu’avec le courage…
    Voilà, merci encore et notamment pour la lecture de cette longue mise au point.
    Belles inspirations…:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s