Autre/Société

David se fait Goliath… ou plutôt Google

David et Goliath une vision de la Fin des Temps

Impensable de s’attaquer au Géant Google ! C’est pourtant ce qu’à fait une montréalaise qui à gagné au passage 2250 $. Ce n’est pas tant l’argent dans cette histoire qui est intéressant mais d’avantage une question d’honneur et d’éthique. Et puis s’attaquer à Google, plutôt  »couillu » le caribou ou plutôt la  »cariboute » puisqu’il s’agit d’une femme.

Quelle est l’histoire ?
La faute à Google Street view dont les voitures sillonnent villes et campagnes partout sur le globe pour alimenter le service Google maps. Jusque la tout va bien puisque tout le monde utilise ce service, sans que cela porte préjudice à qui que se soit, enfin normalement… Rien de mal en l’occurrence à ce que les autos Google photographient rues avenues et autres magasins sur leur passage. Sauf que voila il n’y a pas que les axes routiers qui sont photographiés par nos gloutons photographes  »googleisés » et c’est ce qu’à appris notre  »cariboute » à ses dépends.

Du monde au balcon et alors ?
La dame en question s’est faite croquée par l’objectif des  »google viewers » alors qu’elle était assise tranquillement dans l’escalier de son logement montrant sans le vouloir ses attributs féminins avec  »du monde au balcon ». Quelle incidence pour la suite… de sa carrière ?
La rencontre involontaire a eu pour conséquence de polluer complètement la vie de cette jeune dame travaillant dans une institution bancaire, puisque tous ses collègues, qui sont aussi internautes, ont pu découvrir ses attributs féminins suffisamment exposés à la vue de tout un chacun.

L’intelligence des collègues de la finance
A priori les moqueries ont été d’une telle ampleur que notre jeune femme a du quitter son emploi. Tout ça pour Mr Google… C’est cher payé pour contribuer involontairement à un moteur de recherche. La bonne nouvelle dans l’histoire c’est que l’argument était tout trouvé pour le juge Alain Breault qui a pu faire condamner Google à dédommager la résidente du nord de Montréal.
Rétrospectivement parlant, la photo a été prise le 8 mai 2009 et cinq mois après elle était en ligne. Il aura tout de même fallu attendre deux ans avant que le lieu ou a été pris la photo soit brouillé sur Google View et de toute façons les  »jeux étaient faits ».

Collecter des photos mais aussi des renseignements!*
Mais il y a encore plus inquiétant que la prise des photos tous azimuts. Google pousserait le bouchon beaucoup plus loin en enregistrant illégalement des données privées lors des passages de ces voitures via les réseaux wifi non protégés. C’est en 2010 qu’est née en Allemagne une grosse polémique sur cette collecte illégale d’informations qui s’est étendue ensuite à l’international. Si Google a été condamné par la CNIL en France et la FCC outre atlantique à payer des amendes ridicules de 100 000 Euros et 25 000 dollars il a aussi cassé la tire lire pour un 7 millions de dollars pour échapper à une procédure judiciaire initiée par une coalition de procureurs généraux américains de 38 états. Cette coalition visait à demander à Google comment une fuite d’information avait pu se produire et elle envisageait la possibilité d’engager une action en justice*.

Avant tout une question d’honneur
Revenons à notre plaignante montréalaise. Certes 2250 $ semble dérisoire au regard du préjudice subi et représente un soupçon d’argent pour la mastodonte Google. À plus forte raison quand cette dernière est capable de sortir 7  millions de dollars pour acheter 38 procureurs américains. De toute façon ce n’était pas l’argent qui motivait notre montréalaise. Mais c’est quand même une grande victoire symbolique et c’est surtout courageux de la part d’une citoyenne d’avoir osé affronter  »big brother ». Visiblement les  »cojonès » se situent d’avantage chez notre femme que du coté des 38 procureurs américains. Au final il s’agit d’une question d’honneur de respect qui signifient beaucoup. Le courage de notre  »David féminine » mérite d’être souligné. A quand un consortium de personnes affrontant en groupe Google dans plusieurs pays à la fois et surtout capables de résister aux sirènes pécuniaires de Google ?

Photo en début d’article issue du site de la radio EDDNP.NET
Source de l’info concernant ce post : Yahoo
* Source de l’info: Numerama
Rien n’échappe à Google street view: quelques clichés cocasses

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s